SOCIALISATION D'UN CHIOT

 

Les chiots Akita Inu, comme les autres chiots, naissent aveugles et sourds, sans odorat, leur système nerveux peu myélinisé. Les semaines suivantes, où leurs sens vont s' éveiller, sont déterminantes pour un bon développement soit physique soit comportemental. Que se passe-t'il donc pendant ce temps?

 

D' après les comportementalistes on distingue différentes phases successives dans la maturation des chiots:

 

La période antenatale: On a constaté que le foetus réagit dès le 45e jour de la gestation à la palpation de la mère, évidemment le sens tactile se développe très tôt. Donc les foetus sont probablement déjà sensibles aux caresses que le maître fait à sa chienne. Mais probablement ils peuvent aussi ressentir le stress de leur mère, ce qui peut causer des avortements mais aussi des retards de croissance intra-utérin ou des difficultés d' apprentissage après la naissance.

 

La période néonatale (aussi appelée phase végétative) va de la naissance à l' ouverture des yeux (+/- 14ème jour). Le chiot passe la plupart du temps à dormir et avec quelques activités reflexes comme la succion et le fouissement. Pendant cette période les interactions sont peu nombreuses et limitées, le développement des systèmes nerveux (myélinisation), musculaire et sensoriel est en cours. Une stimulation peut renforcer les activités neuronales, la manipulation des chiots - avec prudence - par l' éleveur est favorable.

 

chiot Akita, 10 jours
chiot Akita, 10 jours

 

La période de transition, qui suit, est aussi qualifié comme "phase d' éveil". La vision n' est pas encore parfaite, mais les chiots commencent lentement à explorer leur environnement, à jouer, à s' attacher à leur mère et à reconnaître leurs congénères (ce que l'on appelle "imprégnation"). Les phases de sommeil sont toujours importantes (65 - 70 % de la journée). On remarque les premiers grognements et aboiements. Cette phase se termine dès que le chiot commence à réagir aux bruits (dans la 4ème semaine).

 

 

chiots Akita Inu, 22 jours
chiots Akita Inu, 22 jours

 

La période de socialisation, qui dure jusqu' à l' age de 3 mois environ, est une phase d' apprentissage et de développement des modalités de relations entre les membres d' un même groupe ou d' une population. Durant la socialisation, le jeune animal apprend d' abord à quelle espèce il appartient; ensuite il apprend à interpréter les signaux de communication qu' il perçoit ou qu' il émet; enfin, il s' intègre dans une structure de groupe en s' accordant aux règles gouvernantes. Cette socialisation du chiot est intra- et hétéro-spécifique. Elle est intra-spécifique, càd elle concerne les rélations avec les congénères. Mais elle est aussi hétero-spécifique, càd elle concerne les relations avec les individus d' une ou plusieurs autres espèces, les humains, les chats et d' autres animaux par exemple. Cette phase d' apprentissage de la vie sociale commence par une période d' attraction. Entre 3 et 5 semaines le chiot n' a peur de rien, il est attiré par tous les êtres vivants qu' il rencontre et développe un attachement à ces individus: sa mère, ses frères et soeurs, les humains qui s' occupent de lui, les chats de la maison,.... . Après l' age de 5 semaines cette attraction pour les êtres nouveaux diminue et en même temps une période de répulsion - ou d' aversion - (peur de tout ce qui est nouveau pour lui) commence. La période sensible pour l' apprentissage des espèces amies commence donc à la 3ème semaine, decroît à partir de la 7ème semaine et se termine vers la 12ème semaine. Ces limites sont fixées génétiquement et presque identiques pour tous les chiens. Pendant la période de socialisation les chiots acquièrent des codes sociaux, comme la communication et l' hiérarchie, ils apprennent à reconnaître les signaux, propres au langage canin, et à interprèter les reprimandes maternelles et paternelles. 

 

 

Chiots Akita Inu, avec maman Torahana et "Tonton" Toshi
Chiots Akita Inu, avec maman Torahana et "Tonton" Toshi

 

Après quatre semaines , le chiot apprend à contrôler ses morsures, il apprend des gestes et des postures de menace et de soumission, ce qui est important afin que les conflits puissent être résolus sans combat sanglant. Cette période doit être exploitée pour habituer les chiots à d' autres animaux, mais surtout aux humains (hommes, femmes, enfants, porteurs d' uniforme, gens de couleur,....), dans le cas idéal aussi déjà à leurs futurs maîtres, enfants en particulier. 

 

 

A part de ça, le chiot devrait faire ses premiers expériences concernant la vie dans la maison avec les différentes bruits (radio, aspirateur, lave-linge, ... ) et odeurs, mais aussi avec la vie extérieure (promenades à la campagne et en ville, voyages en voiture...).

 

 

 

 

Troubles de socialisation

Il y a des situations où le deroulement normale de la socialisation peut être perturbé. C' est souvent le cas dans les grands élevages qui ont peu de personnel et un grand nombre de portées par an, qui grandissent au chenil ou dans un bâtiment annexe d' une ferme, donc dans un environnement pauvre en stimulations, le temps consacré aux chiens étant limité. Les Anglais parlent dans le cas extrème du "kennel dog syndrome", c' est la privation du contact social avec l' homme. C' est très difficile voire impossible d'éduquer de tels chiens. Incapables de communiquer avec l' homme, il se montrent très anxieux même aggresssifs par peur. Néansmoins ces animaux se comportent totalement normaux vers leurs congenères. Une autre perturbation peut résulter d' une séparation anticipée d' un chiot des autres chiens (maladie, chiot orphélin élevé à la main, ...) On remarque chez ces chiens un manque d' intérêt pour leur espèce, ils s' attachent exclusivement à l' homme.

 

 

Conclusions

Les apprentissages concernant la vie sociale s' effectuent pendant une période limitée. Pendant cette étape privilégiée, la socialisation se fait rapidement et facilement. En dehors de cette période, elle peut éventuellement se produire, mais beaucoup plus lentement, et moyennant des expériences plus nombreuses. 

 

Pour qu' un chien puisse devenir un bon animal de compagnie, il faut qu' il soit correctement socialisé. L'éleveur a donc une rôle importante pour la socialisation, il doit veiller que l' environnement des chiots, surtout à partir de l' age de trois semaines, soit riche et très variés en stimulations. Le contact avec les humains ne doit pas être limité au soins hygiéniques et la distribution de la nourriture, il faut vraiment habituer les chiots aux humains (en parlant, en jouant avec eux, en les promenant, ...) et leur mode de vie, mais aussi à d' autres animaux - à part de leur propre espèce.

 

Le futur propriétaire d' un chiot devrait s' assurer lors d' une - mieux plusieures - visites à l' élevage que l' environnement social - humain et canine - durant la periode si sensible et en même temps si important pour le chiot est correct. Dans ce cas, il aura le plaisir d' acquérir un compagnon équilibré, facile à éduquer. Il ne faut pas oublier, que le processus de la socialisation doit être poursuivi chez le nouveau propriétaire, quand le chiot quitte son éleveur à l' age de 8 à 9 semaines.