EDUCATION ET SOCIALISATION DE VOTRE CHIOT AKITA INU

 

Si la famille ou l'éleveur où le chiot est né, l'a elevé dans les meilleures conditions pour réussir sa bonne socialisation (voir aussi socialisation), votre chiot Akita, lors de son accueil dans sa nouvelle famille, est pret d'apprendre pour la vie.

 

Dans les huit premières semaines, il a beaucoup appris de sa mère - dans le cas idéal aussi de son père, ou un mâle qui prend le rôle du père - et des jeux avec ses frères et soeurs. Maintenant il faut s'habituer au mode de vie de sa nouvelle famille humaine. Pour cela, il a besoin du soutien de chaque membre de cette famille. D'abord il doit comprendre ce que l'on attend de lui, et cela demande de patience et d'indulgence, mais aussi d'esprit de suite et de pérséverance. L' éducation du chiot commence lors de son accueil dans la famille, la rélation avec lui doit être basée sur la confiance, pour plus tard avoir un chien pondéré et bien éduqué.

 

 

Les Akita sont très intelligents et comprennent vite ce que l'on attend d'eux. L'apprentissage des ordres de base ne pose normalement aucun problème, il faudrait juste éviter que les phases d'entraînement soient monotones ou trop longues. On risque d'ennuyer l'Akita qui dans ce cas pourrait décider de ne plus rien faire - ou de chercher une autre activité plus interessante. Mieux vaut travailler plusieures fois par jour pendant dix minutes qu' une fois pendant une heure. Cherchez plutôt une école de chiens où les chiots peuvent jouer entre eux et qui éduque avec des méthodes modernes (renforcement positif) et en respectant les particularités de chaque race.

 

Genji et des copains de l'école des chiots de Canécole, Talence
Genji et des copains de l'école des chiots de Canécole, Talence

 

Que les chiens ont des sentiments semblables à ceux des humains, c'est-à-dire qu' ils ressentent la joie, la tristesse, la colère, la déception, l'amour, etc, c' est souvent contesté, aussi bien que les animaux montrent des preuves d' intelligence qui nous étonneront toujours. Par contre, il est incontesté qu'il ressentent les humeurs, souvent avant même que nous nous en sommes conscients. Nombre de fois nous attendons de nos chiens qu'ils comprennent un ordre caché à l'intérieur d'une phrase, et assez souvent ils y arrivent. Ils ont appris à comprendre certains mots de notre langue, et ils ne sont pas seulement capables d' interprêter nos gestes, mais aussi d'en imiter quelques uns pour communiquer avec nous.

 

Mais sommes nous - êtres intelligents - aussi capables de communiquer avec nos chiens dans leur langage? Sans doute que non! En face d'eux, nous avons toujours la mentalité des propriétaires d'esclaves qui attendent que les "stupides esclaves" apprennent leur langue, sans dans leur présomption se donner la peine d'en étudier la leur. C'est dommage, car nos chiens méritent qu'on les comprenne au moins aussi bien qu'ils nous comprennent. Ils interprêtent les moindres gestes qui nous sont souvent inconscients et nous même pas leurs signaux les plus voyants. On prend souvent l'incompréhension pour de l'entêtement, la peur pour de l'agression, la manque d' assurance pour la caprice... etc

 

Sur cette base, on continue l'éducation - devrais-je peut-être mieux dire: le dressage ou le caporalisme - des chiens dans certaines écoles canines. On engueule les chiens, on tire fortement sur la laisse, on les maltraite avec des colliers électriques, on les bat, ....... mais pourquoi? Parce que beaucoup de propriétaires sont trop faignants, trop niais, pas interessés ou tout simplement trop bêtes, pour s'occuper de leur chien, dans le sens de se mettre à la portée de sa mentalité, de prendre en compte ses capacités lors de l'éducation, de bâtir une relation basé sur la confiance. Le chien reconnait sans problèmes notre rôle de "chef" dans la "meute", mais il faut s'en montrer digne. Voici un court discours du chef de tribu Dan George à ce propos qui donne à réfléchir:

  

 

Quand tu parles avec les animaux, ils parlerons avec toi, et vous allez apprendre à vous connaitre. Si tu ne parles pas avec eux, vous vous connaitrez jamais. Ce que tu connais pas, tu en a peur. Ce dont tu a peur, tu le détruis.

 

 

Une éducation canine sans force et contrainte est possible, les chiens éduqués dans une telle manière sont capables d' accomplir un exploit étonnant. 

 

 

a voir aussi

 

Calming Signals - Les signaux d' apaisement

 

 

La socialisation des chiots chez l'éleveur

 

 

Choix d'un chiot et de l'éleveur